UN DRONE SOLAIRE CONTRE BOCO HARAM

Au Cameroun, Borel Teguia fabrique un drone solaire pour lutter contre Boko Haram



Face à la recrudescence des attaques de Boko Haram* dans l’Extrême-Nord du Cameroun, Borel Teguia, 25 ans, a fabriqué un drone solaire pour surveiller les frontières et lutter contre l’insécurité. Pour développer son projet, ce jeune ingénieur diplômé en énergies renouvelables vient de lancer une opération de levée de fonds. Portrait.

À seulement 25 ans, Borel Teguia fait déjà partie de ces jeunes entrepreneurs, qui osent et veulent faire bouger le continent. Ingénieur de conception en énergies renouvelables, major de sa promotion en 2017 avec mention très bien, à l’école nationale supérieure polytechnique de Maroua (ENSPM), ce jeune étudiant s’est illustré dans ses travaux de mémoire de fin d’études en travaillant sur un projet novateur, qui lui vaut aujourd’hui d’écrire de belles pages, dans le livre des innovations technologiques en Afrique: la conception et la réalisation d’un drone solaire quadrirotor. Une idée, un projet d’études né de son environnement immédiat. En effet, alors étudiant à Maroua, capitale de l’Extrême-Nord du Cameroun, région régulièrement frappée par la secte islamiste Boko Haram*, Borel Teguia va se lancer dans la recherche d’une solution technologique à la crise sécuritaire en cours.

LIRE LA SUITE
SOURCE : SPUTNIKNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *